« Girls » sur la chaîne HBO

girls hbo

Avant-propos :
Girls est une série TV créée par Lena Dunham et produite par Judd Apatow ( notamment connu pour ses comédies mettant en scène des personnages aussi hilarants que paumés) et diffusée depuis le 15 avril 2012 sur HBO.

Etat de la série :
3 saisons déjà diffusées et une 4ème saison est en cours de tournage.

Le pitch / l’univers :
Cette série retrace le quotidien de quatre amies new-yorkaises entre galères professionnelles et amoureuses, coups de cœur et coups de gueules en abordant des thématiques aussi vastes que la maladie, les comportements addictifs, les difficultés d’insertion professionnelle des jeunes…

Les actrices :

Critiques / Impressions :
Plus trash que « Gossip Girl » et plus profonde que « Sex and the city », « Girls » surprend, dès les premiers épisodes, avec des dialogues incisifs et soigneusement écrits, des personnages originaux – ce qui les rend parfois presque caricaturaux -, des situations rocambolesques… Et, s’il est parfois difficile de s’identifier aux héroïnes en raison du manque de réalisme de certaines situations et réactions, la série s’avère rafraichissante, drôle et prenante et ce, d’autant que la caméra réussit parfois à saisir des sentiments et des atmosphères toutes particulières et qui donnent sa richesse à la série.

Bande annonce :

Publicités

« Bates motel » sur la chaîne A&E

Bates-Motel-affiche
Avant-propos :
Commençons par une série que j’ai découverte récemment : Bates motel. Diffusée sur une chaîne très confidentielle aux Etats-Unis, A&E, elle réalise de très bonnes audiences ( de l’ordre de 3 millions de spectateurs) et a réussi à trouver son public. Son avenir semble donc assuré pour les saisons à venir. C’est le premier projet d’envergure de son créateur, Anthony Cipriano, qui réussit là son entrée dans le monde de la télévision.

Etat de la série :
La première saison de 10 épisodes s’est terminée l’année dernière et une deuxième saison est en cours de tournage.

L’univers :
L’idée de départ est simple : relater la jeunesse de Norman Bates, le tueur fou de Psychose d’Alfred Hitchcock. La série garde donc l’ambiance particulière du film à savoir une atmosphère malsaine et oppressante. L’action se passe dans un motel miteux, situé dans une ville isolée, que la famille Bates vient d’acquérir. Evidemment les habitants ne sont pas ce qu’ils semblent être …

Le pitch :
Après la mort accidentelle du père de la famille Bates, sa femme et son fils (Norma et Norman) achètent un motel en décomposition pour le remettre à neuf. Ils comptent ainsi partir sur de nouvelles bases, loin de leur passé …

Les acteurs :


Critiques / impressions :
Ne connaissant pas trop le personnage de Norman Bates dans Psychose, je me suis plongé dans cette série sans attentes particulières. Dès le début on se plonge rapidement dans le petit monde des Bates, et on se rend compte que la petite ville n’est pas si paisible qu’elle semble l’être. En plus des intrigues liées aux personnages secondaires, la relation forte et étrange entre la mère et le fils interroge. On se plaît à enchaîner les épisodes malgré quelques longueurs sans conséquences. Le rythme est assez lent, les personnages secondaires ne sont pas trop nombreux et les dialogues sont assez bien écrits.
Je recommande donc cette série aux adeptes des univers oppressants et psychologiques.


Bande annonce :


 

Qu’est ce qu’on y trouve ?

Image

Bienvenue à tous sur mon blog !

Si vous êtes arrivés jusqu’ici c’est que les séries américaines vous intéressent ! Si ce n’est pas le cas, vous pouvez quand même parcourir mes articles, peut être qu’une passion va naitre…

Je ferai part de mes découvertes, de mes coups de cœur et mes déceptions concernant les séries américaines du câble. Car oui, il s’agit surtout de vous faire découvrir des séries méconnues qui passent sur les chaînes cablées (HBO, AMC, Showtime…). Il n’y aura pas de genres privilégiés, je peux tout autant apprécier une série dramatique que de la science fiction. J’espère vous faire découvrir de nouvelles séries qui n’ont rien à envier aux mastodontes des grands networks.

N’hésitez pas à commenter, critiquer 😉