« Orange is the new black » sur Netflix

Orange is the new black

Orange is the new black

Avant propos :
Encore une série diffusée sur Netflix (qui arrive bientôt en France) et encore une très bonne série créée par Jenji Kohan (« Weeds » de 2005 à 2012).  Il se base sur le livre éponyme de Piper Kerman relatant sa propre vie.

Etat de la série :
Une saison riche de 13 épisodes s’est terminée fin 2013 et au vu du succès de la série, une deuxième saison est prévue pour juin 2014.

Le pitch / l’univers :
Piper Chapman et Larry Bloom voient la vie en rose. Ils s’apprêtent à se marier après plusieurs années de vie commune. Mais un événement va bouleverser leur plan si bien préparé. En effet Piper a connu une jeunesse mouvementée et transportait régulièrement de la drogue pour le compte de sa petite amie. C’est ce passé qui la rattrape aujourd’hui et elle est condamnée à une lourde peine de prison. On suit donc les galères de ce couple, elle en prison, lui à l’extérieur essayant de la soutenir durant cette période difficile.

Acteurs :

Critiques / Impressions :
Les séries pénitencières ne sont pas légions et c’est ce côté original qui m’a attiré en premier lieu. Les premiers instants de la série nous incitent à aimer les deux protagonistes en tant que couple, pour mieux nous les arracher, nous les séparer pour qu’on puisse sentir la frustration et le désarroi qu’ils subissent. Le créateur réussit le tour de force de nous plonger en même temps que Piper dans cet univers carcéral (notamment grâce à la première scène « d’humiliation » subie par « Chap »), qui nous est peu familier. Le tout penche très clairement du côté du Drama avec des petites notes d’humour et d’ironie qui permet à cette production de ne pas tomber dans le larmoyant. Grâce à cette série on comprend très vite qu’il est très difficile de s’acclimater à la vie pénitencière, les obstacles pour Piper étant nombreux et parfois pouvant sembler insignifiants. Car oui on suit la vie au quotidien de cette prisonnière, ses galères avec les détenues, les gardiens, son fiancé, son ex petite amie qui la rejoint dans la prison … Ce n’est certes, pas une série spectaculaire, mais on s’attache très vite aux personnages et les 40 minutes passent très vite. L’actrice est très convaincante dans son rôle et les personnages secondaires sont, certes un peu caricaturaux, mais cela nous permet de vivre des scènes de forte intensité.
Si le côté huis-clos ne vous rebute pas, elle est faite pour vous !

Bande annonce :
)